MARNAC, Village en Périgord

L’étape à ne pas manquer…

03-Le Village

Paysages

En 1884 le bourg n’avait que 8 feux alors que la commune comptait 480 habitants répartis dans les divers lieux-dits. Au dernier recensement de 1999, il y avait 192 habitants. Comme dans toutes les communes rurales la population a quitté la campagne pour s’installer en ville. Dans les années 1960/1970 il y avait encore au village une école communale, maintenant fermée, une épicerie buvette, un maréchal-ferrant, deux menuisiers. Ces commerces et artisans ont cessé toute activité et il n’y a pas eu de reprise.

Situation géographique :

Marnac se trouve au coeur du Périgord noir, coordonnées x=01 01 36 Est, y = 44 50 16 Ouest, en bordure de la route N 703, reliant Bergerac à Sarlat, dite « Voie de la Vallée ». Sarlat est à 25 km, Bergerac à 55 km et Périgueux à 64 km. Le chef-lieu de canton, St Cyprien, est à 5 km environ, Siorac-en-Périgord à 4 km5. La Dordogne coule au pied de la commune (amont vers St Cyprien, aval vers Siorac-en-Périgord). Marnac est situé sur la rive gauche.

Renseignements divers :

Jean Paul MOUILLAC, Maire, gère la commune depuis 6 mandats consécutifs avec plusieurs conseils municipaux et a réalisé de nombreux ouvrages qui ont modifié en bien l’apparence du bourg : élargissement de le rue principale, réfection de la chaussée et aménagement de caniveaux, reconstruction de murs de soutènement en cours d’effondrement, création d’une place municipale avec parking et monument aux Morts, captage de la source communale amenée jusqu’à cette place où elle coule en fontaine, réfection du lavoir municipal avec restauration de la source, assainissement de l’église très humide en raison de remontées d’eau, réfection du toit, mise en place dans tout le bourg d’un éclairage municipal après enfouissement des lignes électriques et téléphoniques, éclairage extérieur de l’église, restauration du retable (déjà cité), agrandissement du cimetière, construction d’une salle des fêtes très fonctionnelle avec cuisine et bar, remise en état de l’ancienne école communale et de la mairie, achat de terrain pour la création d’un lotissement qui a été rapidement réalisé, captage de la source qui alimente en eau les communes de Marnac et de Berbiguières.

Le site du bourg et celui du vallon de la Grande Marque ont été classés…..

Monsieur le Maire et tous les conseillers municipaux qui se sont succédés pendant ces 6 mandats méritent amplement d’être félicités pour les réalisations faites sans endetter notre petite commune.

Le canton de St Cyprien, compte 14 communes qui sont : St Cyprien (chef-lieu), Allas les Mines, Audrix, Berbiguières,  Castels-Bézenac, Le Coux-et-Bigarroque-Mouzens, Les Eyzies-de-Tayac – Sireuil, Marnac, Meyrals,  St-Chamassy, St-Vincent-de-Cosse et Tursac.

L’école de Marnac : En raison du manque d’élèves, l’école a été supprimée et le logement de l’instituteur aménagé en logement de location. Dans les années 1940/1945 elle était encore fréquentée par une vingtaine d’enfants ,(toutes classes confondues). Les personnes âgées l’ayant fréquentée peuvent se retrouver sur la photo de classe publiée dans l’album.

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Bahias de Huatulco |
TOUT SUR LE MAROC DONT LA F... |
internationalgeneration |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyages et mystères
| Somewhere in Quebec...
| LES CM2 DANS LE 74